La puce à l'oreille.....

 

Votre enfant est actif, super actif, il a la bougeotte...

 

Il obéit difficilement, se fait remarquer partout, tout le temps par son agitation et son manque d'attention...

 

A l'école, il est régulièrement puni pour s'être levé sans demander l'autorisation, parce qu'il chante en cours de mathématiques, car il a tapé un camarade... ses résultats sont en dents de scie.

 

A la maison, c'est le champ de bataille, impossible de lui faire ranger sa chambre, toute demande est répétée 20 fois avant d'obtenir un résultat, les consignes sont incomprises, oubliées, transformées...



Il court, saute, se distrait, perd ses affaires, rêve, plane, oublie ...



Oui mais à quel degré ? En souffre-t-il ? A quel moment penser qu'il y a peut-être un trouble ?

 

Toute inattention n'est pas un TDAH, toute agitation non plus.

 

 

Comprendre le TDAH:

 

 

"Pour bien des gens, le TDAH n’est pas un trouble, mais un trait, une façon d’être dans le monde. S’il perturbe leur vie, c’est alors qu’il devient un trouble. Mais une fois qu’elles apprennent à gérer ces aspects désordonnés, les personnes atteintes parviennent souvent à tirer plein parti des nombreux talents et dons que recèle leur esprit brillant. »

Hallowell et Ratey, 2005.

 

 

Qu’est-ce que le TDAH? :

 

Le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) est un trouble neurobiologique pouvant causer des problèmes d’attention, d’hyperactivité ou d’impulsivité et s’accompagner d’un nombre de difficultés connexes, inappropriées compte tenu de l’âge.

 

 

 

Qu’est-ce qui cause le TDAH?:

 

Selon les recherches, il est fort probable que le TDAH soit causé par des anomalies de certains messagers chimiques (neurotransmetteurs) du cerveau. En termes simples, certaines zones du cerveau qui contrôlent les comportements impulsifs, qui filtrent les messages sensoriels et qui concentrent l’attention sont lentes et inefficaces.

 

 

À ce jour, le TDAH n’a encore été attribué à aucune cause directe. Ce trouble a tendance à être héréditaire. L’hérédité, qui semble être un facteur important, est présente chez environ 50 à 80 pour cent des enfants ayant un TDAH. Les parents, les frères et sœurs des enfants ayant un TDAH ont souvent les mêmes symptômes. Comme c’est le cas de bien des traits de comportement et de tempérament, la génétique joue un rôle majeur. ( Cf Article sur la génétique et le TDAH).

 

 

Quelles sont les caractéristiques du TDAH? :

 

De nombreuses caractéristiques peuvent révéler la présence du TDAH. Elles varient d’une personne à l’autre et, chez une même personne, en fonction de l’âge et de la situation. En général, ces caractéristiques sont regroupées dans les catégories générales suivantes :

inattention, hyperactivité, impulsivité, troubles socio-émotionnels et fonctions exécutives.

 

L’inattention

• perdre ou oublier des objets

• avoir une mauvaise écoute (semble souvent « dans la lune »)

• avoir de la difficulté à suivre des instructions

• avoir tendance à oublier des détails importants

• avoir tendance à effectuer les tâches rapidement et à faire des erreurs d’inattention

• avoir de la difficulté à se concentrer sur une tâche et à terminer les devoirs

• avoir de la difficulté avec la mémoire à court terme et la mémorisation

• avoir de la difficulté à s’organiser (par exemple tenir ses cahiers de notes et ses fournitures en ordre, planifier les projets comportant plusieurs étapes)

• avoir de la difficulté à se concentrer et à rester attentif, être facilement distrait

• avoir tendance à rêver éveillé (semble être dans son propre univers)

 

L’hyperactivité

• être agité et toujours en mouvement (par exemple, semble « être mû par un moteur »)

• bouger constamment (tape des doigts, du pied, fait craquer ses jointures, se balance)

• a de la difficulté à rester assis ou silencieux lorsqu’il le faut

• parle trop

 

L’impulsivité

• agir sans planifier ou réfléchir à l’avance

• avoir de la difficulté à respecter les règles et les séquences

• faire des remarques inappropriées

• déranger ou interrompre les autres

• faire preuve d’impatience à des moments inopportuns (par exemple, difficulté à faire la file ou à attendre son tour)

• avoir de la difficulté à gérer sa frustration et d’autres émotions (par exemple, se fâcher ou avoir des réactions excessives avec peu ou pas de provocation)

• avoir des comportements dangereux

• avoir de la difficulté à entrevoir les conséquences

• avoir de la difficulté à gérer les transitions d’une activité à la suivante

 

Les difficultés socio-émotionnelles

 

L’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité peuvent également engendrer des difficultés socio-émotionnelles, telles que :

• un manque de confiance en soi en tant qu’apprenant

• un succès limité en tant que membre d’une équipe

• une mauvaise interprétation des conventions sociales

• une réaction émotionnelle excessive

• une difficulté à gérer sa colère.

 

Les fonctions exécutives

 

Une des principales caractéristiques du TDAH est le mauvais fonctionnement des fonctions cérébrales supérieures requises pour effectuer les tâches suivantes :

• rester vigilant, soutenir les efforts et traiter les renseignements à une vitesse constante et adéquate

• se concentrer et rester attentif

• organiser ses tâches et les mettre en ordre de priorité

• planifier et faire preuve de prévoyance

• s’auto-surveiller et contrôler ses actions

• se souvenir des détails et avoir accès à sa mémoire à court terme

• distinguer les faits essentiels des détails non essentiels

• élaborer à partir de points uniques ou de base

• retarder la gratification

• inhiber certains comportements

• gérer la frustration et autres émotions

• évaluer des renseignements et son propre rendement.

 

Comment le diagnostic du TDAH est-il établi?

 

Une évaluation exhaustive et un diagnostic médical précis sont les éléments clés de la gestion efficace du TDAH. Les enfants ayant un TDAH présentent toute une gamme de comportements et divers niveaux de gravité. Les personnes aux prises avec le TDAH peuvent être plus particulièrement inattentives, ou plutôt hyperactives ou encore impulsives mais également présenter les 3 symptômes simultanément !

 

Pour qu’un diagnostic de TDAH soit posé, les comportements doivent :

 

• être présents à un degré anormal compte tenu de l’âge de l’enfant ou de son stade de développement;

• avoir été observés dans une certaine mesure avant l’âge de sept ans;

• être présents depuis au moins six mois;

• avoir des répercussions négatives sur la capacité de l’enfant à réussir sur le plan scolaire ou social;

• avoir été observés dans différents environnements.

 

Il se peut qu’un élève plus brillant que la moyenne arrive à surmonter un bon nombre des symptômes du TDAH et ne soit diagnostiqué que plus tard dans la vie, lorsque la situation ou les attentes changent. Bon nombre des caractéristiques ou des symptômes du TDAH sont présents chez chacun d’entre nous à certains moments et dans certaines circonstances. L’établissement du diagnostic consiste à recueillir des renseignements afin de déterminer l’intensité, la durée et le degré de sévérité des symptômes et leurs répercussions négatives sur la vie d’une personne.